ZoneQuad 34

ZoneQuad 34

Amis quadeur , vous souhaitez faire des randonnées quad dans la bonne humeur sur Montpellier , l Hérault et ses alentours , rejoignez nous sur le forum de Zonequad 34

Derniers sujets

» xtrem quad ssv
Dim 16 Sep - 20:37 par Méjannes30

» KENNY OFF ROAD
Mer 12 Sep - 19:48 par nomad

» mechant coup aujourd hui
Mar 11 Sep - 22:47 par Los conos

» LES BATTUES AUX SANGLIERS
Mar 11 Sep - 20:33 par Rotax800

» petit amusement
Lun 10 Sep - 20:02 par nomad

» Lock and ride version débrouille
Lun 3 Sep - 19:24 par RG34

» vidéos bernard 30
Dim 2 Sep - 17:57 par Fafane

» Remorque plateau basculant vendu
Ven 24 Aoû - 0:15 par Vforce

» CANAM AVENTURE 2018
Jeu 23 Aoû - 11:52 par Rotax800

» Aplicación pour iPhone
Jeu 26 Juil - 12:07 par Rotax800

» GOPRO ACTION CAM 2018
Dim 17 Juin - 10:48 par Vforce

» CAN AM 650 XXC 2018
Mer 13 Juin - 0:39 par Vforce

» PARROT ANAFI
Jeu 7 Juin - 20:44 par Vforce

» branchement relais 12 v
Jeu 7 Juin - 20:38 par Fafane

» INSERTION TABLEAUX XCEL SUR FOFO
Mer 6 Juin - 22:55 par RG34

» INSERTION TABLEAUX XCEL SUR FOFO
Mer 6 Juin - 21:37 par Vforce

» POUR CEUX QUI FONT DES TRACES AVEC GOOGLE EARTH
Mer 6 Juin - 21:09 par didou34

» protection triangles quad
Dim 3 Juin - 23:09 par RG34

» collection rallye monte carlo ( vendue )
Sam 26 Mai - 10:30 par Vforce

» LIGNE ET POWER COMMANDER (VENDU)
Sam 26 Mai - 10:29 par Vforce

Qui est en ligne ?

Il y a en tout 2 utilisateurs en ligne :: 1 Enregistré, 0 Invisible et 1 Invité

jl34200


Le record du nombre d'utilisateurs en ligne est de 24 le Lun 17 Sep - 18:49

Statistiques

Nos membres ont posté un total de 17690 messages dans 1177 sujets

Nous avons 49 membres enregistrés

L'utilisateur enregistré le plus récent est vass

Petites annonces

Ajout d'une annonce

Voir toutes les annonces

Les posteurs les plus actifs de la semaine

Les posteurs les plus actifs du mois


    Yamaha Grizzly 550

    Partagez
    avatar
    Los conos
    THIRD ADMIN
    THIRD ADMIN

    Yamaha Grizzly 550

    Message  Los conos le Dim 23 Aoû - 2:40

    Fiche technique
    Moteur : monocylindre 4T, refroidi par eau, simple ACT, 4 soupapes
    Cylindrée : 558 cm3
    Puissance maxi : 20 ch
    Alimentation : Injection
    Mise en route : démarreur électrique
    Embrayage : automatique
    Boîte :
    Transmission finale : cardan 4x4 debrayable
    Suspension av. : double triangulation; ar. : Indépendantes
    Frein av. : Disques; ar. :
    Pneu av. : AT 25 x 8-12; ar. : AT 25 x 10-12
    Réservoir essence : 20 litres
    Longueur : 2065 mm
    Poids à sec : 272 kg
    Empattement : 1250 mm
    Garde au sol : mm
    Homologation :
    Coloris : Vert
    Equipement de série
    Gamme courte/longue
    Marche arrière
    4 roues motrices débrayables
    Blocage différentiel
    Rangement aile avant
    Amortisseurs indépendants
    Tableau de bord digital
    Jauge à essence
    Horloge
    Odomètre
    Voyant blocage différentiel
    Voyant 4 roues motrices
    Voyant rapport engagé
    Warning
    Override
    Frein de parking
    Porte-bagage arrière
    Porte bagage avant
    Démarreur électrique
    Prise 12 volts
    Importateur / Distributeur


    _________________
    Si tu as des idées va sur eBay.Et si tu ne trouves pas Google le fera
    avatar
    Los conos
    THIRD ADMIN
    THIRD ADMIN

    Re: Yamaha Grizzly 550

    Message  Los conos le Dim 23 Aoû - 2:41

    Deux ans après la sortie du 550 Grizzly, Yamaha lance une version « light » de son baroudeur star en lui retirant son système de direction assistée. Plus attractif mais moins hi-tech, l’ours Nippon conserve tout de même son formidable moteur et son châssis très bien suspendu. Des qualités intrinsèques qui font rapidement oublier l’absence d’aide au pilotage.
    En 2008, le groupe Yamaha eut la brillante idée de sortir un 550 full option équipé notamment de suspensions indépendantes, d’un blocage de différentiel et surtout d’une direction assistée directement inspirée de son grand frère le 700 Grizzly. Bien leur en a pris puisque ce modèle est devenu en deux ans le best-seller de la firme aux trois diapasons. Désireux d’attirer une nouvelle clientèle moins aisée et de marcher sur les plates-bandes de la concurrence Taiwanaise, le constructeur Japonais a décidé d’amputer son modèle star de sa direction assistée pour rendre son Grizzly plus attractif. Si le pari est réussi au niveau du porte-monnaie de l’utilisateur, qu’en est-il sur le terrain ?

    La patte d’un grand constructeur

    Esthétiquement, cette version ne se différencie pas de son homologue équipé de la direction assistée. On retrouve donc une ligne douce faite de courbes arrondies qui rappellent plutôt un gentil nounours qu’un effroyable Grizzly. La finition générale est de qualité malgré certains éléments d’homologation un peu cheap. Si l’aide électrique disparaît, les autres fonctions sont intégralement conservées à l’instar du système « on command » deux ou quatre roues motrices avec blocage du différentiel ou encore la technologie override pour profiter de la pleine puissance du moteur en marche arrière. Le châssis est toujours muni d’amortisseurs indépendants à double triangle et de quatre freins à disque à commande hydraulique.
    La transmission automatique « ultramatic » est évidemment de la partie pour sélectionner la gamme courte ou longue, la marche arrière, le neutral ou la position parking. La transmission finale s’effectue quant à elle via un solide cardan.
    Côté équipement, le Grizzly s’en tire toujours aussi bien grâce à la présence d’un porte-paquets à l’avant comme à l’arrière, d’un solide bumper, d’un profond rangement sur l’aile droite et d’un tableau de bord digital complet (jauge essence, horloge, odomètre…).

    Un moteur au poil

    Le cœur du Grizzly est également identique à son faux jumeau et adopte donc un nouveau vilebrequin pour un fonctionnement progressif et une nouvelle culasse avec bougie à culot long. Le monocylindre 4 temps 4 soupapes refroidi par eau du Yamahe cube 558 cc et profite d’injecteurs à 12 orifices pour améliorer la combustion et réduire la consommation. Cette technologie lisse le comportement du moteur et évite les baisses de rendement provoquées par l’altitude ou les changements climatiques par exemple. Une fois en action, l’injection fonctionne effectivement à plein régime en gommant le moindre à coups et la moindre rugosité. Les accélérations sont franches et la réserve de puissance toujours suffisante mais Le Grizzly délivre ses watts sur un tapis de ouate…
    Un comportement qui sied à merveille avec la partie-cycle onctueuse du Yamaha.



    Un ours bien agile

    Le Grizzly 550 propose une position de conduite plutôt « relax » avec un guidon haut perché et une selle moelleuse à souhait. En revanche l’espace à bord s’avère plutôt réduit avec une assise courte et des marche-pieds qui accepteront difficilement la présence d’un passager. Dès les premiers mètres, le Japonais nous étonne toujours par sa facilité d’utilisation. La puissance se dose au millimètre et le train avant se dirige d’un simple regard. A haute vitesse, la direction devient un peu plus floue et donne l’impression de flotter légèrement au-dessus de la piste. La faute aux amortisseurs très souples qui ont tendance à s’écraser à l’accélération ou en pleine charge. Une fois le phénomène appréhendé, le Yamaha délivre son réel potentiel en se montrant bien plus joueur qu’il n’y paraît. Le monocylindre pousse aussi fort qu’il allonge et le châssis permet quelques excentricités. En effet, malgré une certaine mollesse générale, les suspensions ne s’avèrent pas trop sujettes au roulement. Il ne faut cependant ne pas perdre de vue que le Yamaha reste avant tout un randonneur.
    En trial, la machine profite une nouvelle fois de son excellent châssis qui offre au quad un maximum de contact au sol. Le mode quatre roues motrices associé au blocage de différentiel permet de se sortir des situations les plus critiques. Seul bémol, l’étroitesse de la machine peut mettre son pilote en défaut à l’attaque de zones délicates ou de certains dévers. Il conviendra alors d’abuser des déplacements latéraux du corps pour compenser cette lacune.
    Imperceptible à vive allure, l’absence de direction assistée se ressent uniquement lors de certaines manœuvres à basse vitesse…Et encore... En effet, le Grizzly fait preuve d’une agilité déconcertante et il n’y a guère que les les habitués de l’autre modèle qui pourront trouver quelque chose à redire. Pour preuve, David M. notre mannequin d’un jour et vierge de tout roulage sur des quads Yamaha s’est amusé comme un fou au guidon du 550 sans ressentir la moindre fatigue. Finalement, avant de concurrencer les marques « middle cost », cette version pourrait surtout cannibaliser les ventes de son frangin plus cher d’un bon millier d’euros à l’achat.
    Réactions (0)
    Conclusion
    Si la direction assistée apporte un confort indéniable et permet aux personnes les moins sportives de s’adonner aux joies du quad sans fatigue, elle n’est en aucun cas indispensable sur une machine aussi agile et facile que le Grizzly 550. Grâce à cette pirouette technique, Yamaha replace son quad à un tarif compétitif pour le segment tout en conservant les qualités intrinsèques de sa machine. Bien joué.
    Moteur brillant
    Confort haut de gamme
    Maniabilité
    Duo
    Voies étroites
    Moteur :
    Partie-cycle :
    Esthetique :
    Equipement :8/10
    8/10
    7/10
    8/10

    Vitesse maxi :

    nc
    Note Finale : 7,8/10


    _________________
    Si tu as des idées va sur eBay.Et si tu ne trouves pas Google le fera
    avatar
    Los conos
    THIRD ADMIN
    THIRD ADMIN

    Re: Yamaha Grizzly 550

    Message  Los conos le Dim 23 Aoû - 2:46



    _________________
    Si tu as des idées va sur eBay.Et si tu ne trouves pas Google le fera

    Contenu sponsorisé

    Re: Yamaha Grizzly 550

    Message  Contenu sponsorisé


      La date/heure actuelle est Sam 22 Sep - 4:54